Paroles de vitrail, l’Évangile revisité (drôle et spirituel)

Paroles de vitrail sont des petits films d’animation, réalisés par Le Jour du Seigneur, reprenant sur un ton humoristique et décalé des scènes de l’Évangile pour en faire ressortir l’enseignement spirituel.

Les vitraux ont été sélectionnés parmi ceux de la cathédrale de Strasbourg, l’animation a été réalisée par un studio de production audiovisuelle.

Vous pouvez vous procurer le DVD sur le site de La Procure.

Nous sommes heureux de vous présentez Paroles de vitrail, avec l’aimable autorisation du Jour du Seigneur.

Anne et Joachim

Anne et Joachim sont âgés et n’ont pas d’enfant. Joachim a honte de cette situation et se cache dans le désert. Un jour, un ange vient les visiter et leur annonce que Dieu va leur donner une fille, Marie, la mère du Christ, Sauveur de l’humanité. Cela nous invite à placer notre confiance en Dieu ; Dieu qui peut inscrire nos petites histoires parfois douloureuses dans la grande Histoire du salut.

L’annonce aux bergers

Discussion de comptoir entre deux bergers provençaux. Comme les moutons, les hommes ont besoin d’un berger pour les éclairer et les guider. Des anges du vitrail annoncent aux bergers la naissance de Jésus qui rassemblera toute l’humanité.

Zachée

Zachée est un collecteur d’impôts pour l’occupant romain. Il est considéré par ses contemporains comme un voleur et un collaborateur. Pourtant, c’est chez lui que Jésus a décidé d’aller partager le repas car Jésus vient chercher ceux qui sont perdus. Zachée, touché par ce choix de Jésus, commence à se transformer…

La Samaritaine

Dans l’évangile de St Jean, la Samaritaine a eu 5 maris. Ici, elle apparait sur 5 vitraux et comme dans l’évangile de St Jean, la samaritaine a soif d’amour, de reconnaissance. Jésus lui montre que la seule chose en mesure d’étancher cette soif, c’est l’amour de Dieu.

La tempête apaisée

Paroles de vitrail voit dans ce passage de la tempête apaisée un appel à respecter la création. Jésus, qui dort durant la tempête, devient alors une métaphore de notre passivité face aux problèmes écologiques actuels et un appel à notre responsabilité vis-à-vis à la création qui nous a été confiée.

VOUS APPRÉCIEZ CETTE ÉPÎTRE, PARTAGEZ-LA …

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *