YouTube player

Nathalie Heinich, chercheur au CNRS, alerte sur l’infiltration du wokisme dans le monde universitaire.

Humiliation des enseignants récalcitrants, multiplication des études pseudo-scientifiques, siphonage des budgets de recherche… Le wokisme a pris les universités en otage.

Intégralité de l’interview : https://youtu.be/CYP84vcsQI8

Sommaire

0’15 : Un mouvement massif.

1′ : Création de fausses études scientifiques.

Les militants woke créent de pseudo études scientifiques qui ne servent qu’à valider artificiellement leur idéologie.

2’26 : Blocage des budgets des études divergentes.

Nathalie Heinich, reprend l’exemple d’islamologues qui ne peuvent pas faire d’études sur l’islamisme, le hallal ou la radicalisation parce que tous les budgets français et européens sont pris par des études sur l’islamophobie.

3′ : Le militantisme s’étend des sciences humaines aux sciences exactes.

3’30 : Culpabilisation, mise à l’écart, humiliation des enseignants qui refusent d’entrer dans le rang et de promouvoir les idées woke.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.